• L'Amuuur !

    L'Amuuur !

    PDV Hugo

      Je vais vers le point de rendez-vous pour retrouver les filles mais je n’y trouve qu’April.

    Moi : Elle est pas là Marie ?

    April : Je crois qu’elle termine plus tard !

    Moi : Ah ok. Tu manges avec moi ?

    April : Comme tu veux, mais tu peux aller avec tes potes si tu veux !

    Moi : Ne t’inquiète pas pour ça ! De toute façon je n’ai pas d’amis !

    April : Désolée…

    Moi : C’est pas grave !

      Nous nous dirigeons vers le self. Je passe puis April aussi, nous nous installons à une table de quatre, face à face. « Un véritable face à face » pensais-je ! Je me sens bien avec elle, j’oublie tous mes soucis comme si elle me les ôtait de la tête. Et c’est comme ça depuis que je la connais, elle est un peu folle, plutôt intelligente, trop gentille et super mignonne !!! Je sais pas comment je fais pour ne pas lui sauter dessus dès que je la vois, elle est, elle est la plus parfaite de toutes les femmes.

    Moi : Tu fais quoi après ?

    April : J’en sais rien et toi ?

    Moi : Pareil, j’en sais rien ! Alors comme ça tu viens ce week-end chez nous !

    April : Oui, je viens tout le week-end puisque mes parents partent en mini-vacances !!

    Moi : On va bien s’amuser, Bastien aussi sera là !

    April : Ah…

    Moi : Tu as l’air déçue ! Tu es fâchée avec lui ?

    April : Non, c’est pas ça ! C’est qu’ils vont être encore collés l’un à l’autre !

    Moi : Oui c’est vrai…

    April : Hahaha, bienvenu dans le club des célibataires déprimés !!

    Moi : Oh mais je compte bien ne plus en faire parti !

    April : Ah oui, et pourquoi ?

    Moi : Parce que j’ai décidé que je vais déclarer ma flamme !

    April : Ah bon…à qui ?

    Moi : Ah ah, je ne te le dirais pas ! Tu le sauras quand tu devras le savoir !

    April : Maieuh !!

    Moi : Hahaha !!! Bonne chance ma vieille !

    April : Eh, je suis pas vieille et puis moi non plus je ne compte pas rester dans ce club pourri !!

    Moi : Ah oui ?

    April : Oui, même que je vais chercher quelqu’un à aimer et tout de suite !

    Moi : Parce que tu n’aimes personne ?

    April : Si j’aime quelqu’un mais il est déjà pris !

    Moi : Ah désolé !

    April : T’inquiète ! Allez COURAGE !!! Je te souhaite bonne chance pour ta déclaration et je me souhaite bonne chance pour trouver un mec à la hauteur de mes talents !

    Moi : Bah, ça va pas être compliqué !

    April : Maieuh !!! Le pire c’est que tu as raison, dans le genre, immature, fou, stupide et moche, il y en a un paquet !

    Moi : Arrête c’est pas vrai, tu es ni immature, ni stupide, ni moche !!

    April : Par contre je suis bel et bien folle !

    Marie : Oui ça je confirme !

    April : Oh Marie, on t’avait pas vu ! Ca va ?

    Marie : Oui, oui ! Au fait de quoi vous parliez !

    Moi : De rien !

    April : On disait qu’on allait quitter le club des célibataires déprimés !

    Marie : Genre, vous êtes déprimés ?

    Moi : Nan, c’est juste un nom de club !

    April : Hugo va déclarer sa flamme et moi je vais chercher quelqu’un à aimer !

    Marie : Ah oui ?? Et à qui mon petit frérounet va déclarer sa flamme ?

    Moi : Ta gueule !

    Marie : Tu sais les filles qui accepteraient ta demande, il n’en manque pas alors c’est du gâteau pour toi !

    Moi : Ouais, sauf que j’en veux qu’une, parce qu’elle au moins elle me voit comme Hugo WALTER et pas comme la célébrité !

    April : Je suis sûre qu’elle acceptera ta demande !

    Marie : Mouais, alors tu te cherches un amoureux toi ?

    April : Bah oui !

    Marie : Et le dernier alors, il est libre non ?

    April : Quel dernier ? Tu es même pas au courant pour mon dernier amoureux alors comment tu peux savoir ça !

    Marie : Parce que c’est simple à deviner qui est-ce que tu aimes !

    April : C’est pas vrai ! Personne le sait !

    Marie : Si moi ! Je repère quand tu lui parle d’amour tu deviens toute rouge !!

    April : C’est pas vrai !!

    Lilian : Salut les filles ! Salut Hugo!

    Marie : Salut Lilian! Tu manges tout seul ?

    Lilian : Ouais !

    Marie : Tu peux venir manger avec nous si tu veux !

    Lilian : Avec plaisir !

      Il s’assit et commence son repas.

    Lilian : Vous parliez de quoi ?

    Moi : De rien…

    Marie : On parlait de l’amoureux d’April et du club des célibataires déprimés.

    Lilian : Jamais entendu parlé de ce club !

    April : C’est normal c’est nous qui l’avons créer.

      April était toute rouge et elle osait pas regarder Lilian en face, se pourrait-il ?? Je ne suis pas fute fute mais quand ma sœur fait exprès de faire quelque chose je le vois et là je vois bien qu’elle fait exprès de relancer le sujet pour mettre mal à l’aise April. Oh, peut-être qu’elle veut me montrer qu’elle ne m’aime pas, oh non, c’est Lilian, l’élu de son cœur ! Putain, quel con je fais !!!! Je prends mon plateau et sort du self ! Comment j’ai pu être aussi naïf !!


     

    PDV Marie

      Oh oh, je crois que j’ai fait une connerie !! Hugo nous attends toujours avant de partir, mais là quand j’ai vu sa tête, j’ai tous de suite su pourquoi il est parti comme ça ! Il croit qu’April ne l’aime pas !! Merde ! Je suis vraiment qu’une gourde !!

    April : Euh…qu’est-ce qu’il a ?

    Moi : Je vais voir !

    April : Ok !

      Je sors à mon tour, je le cherche dans la cour mais il n’y est pas ! Et puis je le vois assis par terre, adossé à un arbre près des labos. Je le rejoins.

    Moi : Ça va ?

    Hugo : Hum… J’ai l’air d’aller bien ?

    Moi : C’est sur April ?

    Hugo : Pfiou, laisse-moi tranquille !

    Moi : C’est pas de Louis qu’elle est amoureuse !

    Hugo : Qu’est-ce que j’en ai à faire !

    Moi : Elle rougissait parce qu’elle rougit toujours quand on aborde ce sujet !

    Hugo : Tu dis ça juste pour me consoler !

    Moi : Nan je suis sérieuse ! Tente ta chance !

    Hugo : Elle a dit que celui qu’elle aimait était déjà pris or je suis libre !

    Moi : Oui, mais tente ta chance quand même !

    Hugo : Pour quoi faire ?

    Moi : Roh t’es saoulant !

      Je me lève et pars rejoindre April qui est sortie du self, elle a une mine anxieuse et terriblement triste. Je la prends dans mes bras et lui dis :

    Moi : Ça va, il n’a rien, t’inquiète, c’est pas de ta faute !

    April : J’espère, je ne voulais pas lui faire de mal en parlant de ça !

    Moi : T’inquiète, c’est Hugo, tu sais comment il est !

    April : Hum…

      La journée passa, Hugo était dans un mutisme impitoyable et April était d’une tristesse profonde mais je voyais bien qu’il mijotait quelque chose et qu’elle essayait d’oublier l’incident ! Après avoir fait un long trajet de bus, nous rentrons à la maison en compagnie d’April comme prévu.

    Moi : On est rentré !!

    Maman : Coucou mes chéris, comment s’est passé votre journée ?

    Hugo : Bof…

    Moi : Bien !

    April : Ça va.

    Maman : Ouah, vous en faîtes de ces têtes !

    Moi : Tu sais on est complètement lessivés de notre semaine !

    Maman : Je vois ça !

      Après avoir manger le goûter, nous montons et parlons de tout et de rien, puis nous retournons manger et allons nous coucher, complètement vidées.

     

     


     

     

    Samedi, 10h30

    PDV Marie

      Je me réveille bien reposée, ma nuit a été excellente. April est déjà réveillée. Oh là là, vu sa tête, je sens qu’elle a mal dormi.

    Moi : Coucou, ça va.

    April : Yo, mouais et toi ?

    Moi : Super ! Tu as mal dormi ?

    April : Ça va !

      Elle se lève et commence à descendre les escaliers. Je la rejoins dans la cuisine où Hugo prend son petit dèj, lui non plus il a pas une bonne tête ! Je lui fais un bisou et m’assied pour manger mon repas. Je sens mon téléphone vibrer dans ma poche.

     

    De Louis

    A Marie

    Coucou mon doudou, je suis à Saint Naz, j’arrive dans un quart d’heure !

    Bisous ! <3<3

      

     

     

     

     

     

     

      Je lui répondis

     

     
     

    De Marie

    A Louis

    Ok à tout de suite, dépêche toi j’ai hâte de te voir et l’ambiance ici est tendue !

    Bisous <3<3

     

      

     

     

     

     

     

     

     

    Je sens que la journée va être fantastique !

    Moi : Louis arrive dans quinze minutes !

    Hugo : Ok merci !

      Il se lève et pars, April fait une tête encore plus déprimée qu’hier.

    Moi : Ça va ?

    April : Hum non…

    Moi : Qu’est-ce que tu as ?

    April : Je…

    Maman : Salut mes poulettes !!

    Moi : Maman !!

    Maman : Quoi ?

    April : Bonjour, j’ai fini, je vais me changer !

    Moi : Ok.

      Elle part dans ma chambre.

    Moi : Merci.

    Maman : Qu’est-ce qu’elle a ?

    Moi : Justement elle allait me le dire lorsque tu es intervenue !

    Maman : Désolée…

    Moi : C’est pas grave, Louis arrive dans un quart d’heure !

    Maman : Cool.

      Je vais moi aussi me changer.

    PDV Hugo

      Je n’ai plus aucun goût à bouger, je ne sais pas pourquoi mais j’ai pas envie que Louis vienne, c’est égoïste mais pourtant, je sens que ça va encore plus me déprimé ! Bon, je vais aller voir mes mails, tiens, mince j’en ai un en allemand, je suis pas dans la merde, je comprends pas un mot et en plus google traduc est pas du tout fiable pour l’allemand, j’ai plus qu’une solution.

    Moi : APRIL !!!

    April : Oui ?

    Moi : Tu peux venir s’il te plaît ?

    April (ouvrant la porte) : Oui qu’est ce qu’il y a ?

    Moi : J’ai un mail en allemand et je ne comprends absolument rien !

    April : Et tu veux que je te le traduise !

    Moi : Oui s’il te plaît.

    April : Bon d’accord.

      Elle se rapproche de l’écran et commence à lire dans notre langue.

    April : Bonjour, je t’adore, tes chansons sont euh…magiques. Tu es… absolument… génial et je voudrais juste te poser deux questions. Première, quel est ton vrai âge et deuxième, est ce que c’est vrai que… tu en… (toute rouge) pince pour la meilleure amie de ta sœur ?

    Moi : Ah euh merci, tu peux lui répondre, s’il te plaît.

    April : Oui bien sûr !

    Moi : Note, bonjour merci pour tous ces compliments, je n’ai pas d’âge et… je n’en pince pas pour April ! Merci au revoir !

      Le visage d’April se fissure à l’entente de mon mail, je ne sais pas ce que ça signifie mais j’ai l’impression que…non c’est pas possible, Hugo ta gueule !

    April : J’ai terminé !

    Moi : Très bien merci !

      Elle ressort et je reste figé devant mon écran.

     


     

    PDV Marie

      April revient de la chambre de mon frère le visage détruit par la tristesse, alors j’avais raison, c’est à cause de lui qu’elle est comme ça ! Tiens, j’entends sonner, je descends à toute vitesse pour ouvrir la porte et sauter dans les bras de Louis.

    Moi : LOUIS !!

    Louis : Ma puce !

      Nous nous embrassons et entrons. Hugo et April descendent lui dire bonjour puis ils remontent puisque j’avais des choses à faire avec Louis.

     


     

    PDV Hugo

      Je suis peut-être sur la mauvaise piste mais j’ai l’impression qu’April est encore plus déprimée que ce matin, il faut que j’en ai le cœur net ! Je me lève et vais dans la chambre de Marie. April est en train de ranger son sac de cours.

    Moi : April, je peux te parler ?

      Elle sursaute et me dévisage puis elle acquiesce.

    Moi : Je voulais te demander pourquoi tu as l’air si triste ?

    April : Je ne suis pas triste.

    Moi : Alors pourquoi tu fais cette petite mine ?

    April : Je fais ma tête normale !

    Moi : Non, ne me mens pas s’il te plaît !

    April : Si je te dis ce que j’ai ça va ruiner notre amitié !

    Moi : C’est à cause du mail de tout à l’heure.

      Elle ne repond pas, je prends un grand souffle et me lance.

    Moi : Tu sais, c’est vrai que je n’en pince pas pour toi.

      Son visage s’affaisse, ce qui me donne le courage de continuer.

    Moi : Je n’en pince pas parce que je suis… je suis fou de toi !

      Elle relève sa tête et me regarde sans me comprendre.

    Moi : C’est vrai, le verbe « pincer » ne convient pas, je t’aime plus fort que ça !

    April : Mais… tu m’aimes…comment ?

    Moi : Comme ça !

      Je prends son visage entre mes mains et dépose mes lèvres sur les siennes. Sa  bouche est sucrée et acidulée, tellement douce. Elle se laisse faire et ne me rejette pas, ça fait tellement de temps que je rêve de cette scène. Je rompis le baiser et dis.

    Moi : En amour !

    April : Je…je…

      Elle met ses mains sur ma nuque et se presse contre ma bouche, contre mon corps tout entier. Elle m’aime !! ELLE M’AIME !!! HOURRA !!!!!!!  J’ai tellement envie d’elle, que c’est comme si je voyage dans un monde tout rose avec plein de licornes, comme dirait ma sœur. Mon cœur bat super vite, c’est comme si notre vie en dépendait. Au début c’est un simple baiser sensationnel puis l’instant d’après, nos langues se cherchent et se mêlent. Soudain nous entendons un boum. Nos lèvres se détachent à contre cœur, et je la regarde avec un regard plein d’amour. Enfin, elle est à moi, enfin je vais pouvoir la prendre dans mes bras et lui faire plein de câlins. Je suis l’homme le plus heureux de la terre !


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique